🎁 OFFRE EXCEPTIONNELLE 🎁

*Valable uniquement aujourd'hui

44,90 EUR 89,90 EUR
Vous économisez 45,00 EUR (50 %)
Quantité
Je ne veux pas en profiter

🎁 OFFRE EXCEPTIONNELLE 🎁

*Valable uniquement aujourd'hui

19,90 EUR 39,90 EUR
Vous économisez 20,00 EUR (50 %)
Quantité
Je ne veux pas en profiter

LE CHIEN-LOUP ET SON HISTOIRE

L'hybride chien-loup (Canis Lupus)

Associant la sauvagerie du loup à l'aptitude au dressage du chien domestique, un nouvel animal, le chien-loup a été créé, donnant ainsi naissance à une nouvelle polémique. Tant que les races de loup et de chien concernées n'auront pas été clairement définies, ce chien-loup n'aura pas de nom scientifique.

Le plus souvent, les loups sont croisés avec des bergers allemands, avec des malamutes ou avec des huskies, trois races qui ont gardé la grande taille, la longue fourrure et la coloration du loup sauvage. Mais on peut croiser le loup avec n'importe quel type de chien.

Le fait de posséder un peu de sang de loup pur augmente la valeur marchande de l'animal, mais ce pourcentage n'a généralement pas de valeur scientifique ni en biologie, ni en génétique.

Si un chien pur est croisé avec un loup pur, le produit sera un hybride à 50/50, mais on ne sait pas quels gènes passent à la génération suivante lorsque ces animaux sont croisés avec d'autres hybrides.

Il faut un oeil bien exercé pour distinguer un hybride d'un loup, pour repérer les oreilles plus hautes, le museau plus long et le fait que, en pelage d'hiver, l'animal ne porte pas de touffes de poils sur les joues.

chien loup campagne

Chez les hybrides, la maturité sexuelle intervient à un âge variable. Les louves atteignent leur maturité sexuelle vers l'âge de deux à quatre ans et entrent un oestrus une fois par an.

Les chiens domestiques mâles atteignent la maturité vers l'âge de huit mois, lorsqu'ils commencent à lever la patte pour uriner. Les loups mâles ne sont matures que vers l'âge de deux ou trois ans. La maturité sexuelle des hybrides se situe entre ces deux extrêmes.

La longévité d'un hybride peut être de douze à quatorze ans, c'est-à-dire celle d'un loup en captivité ou celle d'un grand chien. Mais la longévité moyenne est de trois ans seulement parce que les hybrides matures sont très agressifs et que leur propriétaire ne sait généralement pas les dresser. Cette agressivité se manifeste par des morsures ou par des attaques et le propriétaire est généralement obligé de se débarrasser de l'animal.

Il n'est pas du tout certain que les chiens et les loups soient compatibles en tant qu'hybrides. Les loups, contrairement aux chiens, ne peuvent être ni apprivoisés, ni dressés. Les propriétaires de chien-loup oublient que la domestication est le résultat d'années de sélection et qu'il faut plusieurs générations pour éliminer l'instinct de prédation.

Pour un chien-loup, un enfant qui court ou qui crie peut apparaître comme une proie en détresse. L'instinct du prédateur peut se réveiller à l'improviste, ce qui peut être fatal à la victime.

Chaque année, de nombreux accidents se produisent, entraînant la mort de plusieurs personnes, essentiellement des enfants.

chien loup couche

Les loups sauvages ont naturellement peur de l'homme, mais les hybrides ont reçu l'imprégnation de l'homme et ne manifestent aucune crainte à son égard. Aux États-Unis, dès 1991, le chien-loup avait remplacé le pitbull dans le coeur des machos. Cet hybride est particulièrement apprécié aux États-Unis, qui comptent de trois cent mille à un million de chiens-loups. La fourchette est très vaste parce que de nombreux propriétaires évitent de déclarer leur animal pour échapper aux règlements de plus en plus fréquents interdisant ces chiens dans les villes.

Les chiffres sont plus faibles en Europe, et beaucoup de spécialistes du loup essaient d'empêcher tout problème d'hybridation par des campagnes d'information.

Les spécialistes estiment que les hybrides doivent être élevés ensemble, au moins par groupe de deux, et gardés dans un enclos cadenassé, aux parois surélevées. Au moins deux personnes spécialement formées doivent s'engager à vie à s'occuper d'eux et doivent tout connaître de leur comportement, savoir en particulier que les hybrides ne doivent jamais être traités comme des chiens.

Il faut instituer un système de permis et consulter le voisinage avant tout achat d'un hybride comme animal de compagnie. Les enfants de moins de quatorze ans ne doivent jamais être autorisés à approcher ces animaux. Il est également important que les chiens-loups soient suivis par un vétérinaire et nourris de viande. 

Peu de personnes sont prêtes à assumer ces responsabilités financières et à consacrer du temps pour élever correctement un hybride chien-loup. Les drames que cela suscite ternissent souvent l'image du loup sauvage. Lorsqu'un hybride attaque un enfant, c'est la moitié loup de l'animal qui retient l'attention des médias.

Si vous lisez cet article, c'est que les loups vous intéressent. Nous vous proposons donc de découvrir notre boutique en ligne à l'effigie du loup en cliquant sur l'image juste en dessous.

boutique objets loup

Le chien domestique (Canis lupus familiaris)

groupe chiens loups

En 1993, le Mammal Species of the World : A taxonomic and Geographic Reference, qui fait autorité dans la communauté scientifique en matière de classification de mammifères, place le chien domestique avec le loup dans une seule et même espèce. 

On a longtemps cru que les chiens appartenaient à une espèce différente, Canis familiaris. La nouvelle nomenclature reste cependant controversée, notamment en raison de notables différences crâniennes. L'espèce est traditionnellement définie comme un groupe d'organismes capables de se reproduire les uns avec les autres. Loups, coyotes et chiens domestiques peuvent en effet tous se croiser, bien que la chose soit rare dans la nature.

On pensait depuis longtemps que le chien domestique avait évolué à partir de loups, et des tests récent de génétique moléculaire semblent le confirmer. Certains indices laissent à penser que la domestication du loup apparut en Europe centrale, il y a à peu près 15 000 ans. Les hommes apprivoisèrent de jeunes louveteaux et les nourrissant de lait de femme. Avec le temps, ils devinrent des compagnons de chasse et servirent à garder les habitations.

Cette association de l'homme et du chien a eu d'importances conséquences historiques. Elle a amélioré les chances de succès des expéditions de chasse parce que les chiens pouvaient suivre et acculer les animaux blessés par les flèches. La chasse étant bonne, les proies se raréfièrent, ce qui obligea les hommes à migrer et à coloniser d'autres continents au cours des cinq mille années suivantes.

Puis certaines sociétés du Moyen-Orient apprirent à cultiver des céréales et à domestiquer les chèvres et les moutons. Les chiens furent élevés pour garder le bétail, et, ironie du sort, on les utilisa surtout dès lors contre leurs propres ancêtres sauvages.

chien loup ancetres

Aujourd'hui, la sélection des chiens domestiques destinés à des tâches aussi diverses que la chasse, la garde des troupeaux, la protection ou simplement comme animal de compagnie, a abouti à la création de cent trente-huit races reconnues par l'American Kennel Club.

D'autres races existent de par le monde, dans divers clubs, qui organisent des concours canins de confirmation. Le plus petit des chiens est le chihuahua qui doit peser moins de 2,7 kg pour être confirmé, tandis que le plus gros est le mastiff, qui pèse entre 79 et 86 kg.

Le plus grand est le wolfhound irlandais dont les mâles mesurent 81 cm. Ces races diffèrent considérablement du loup sauvage, mais leur comportement est étonnamment semblable.

Les mâles marquent leur territoire par des jets d'urine, et l'urine d'un mâle stimule automatiquement un autre mâle qui va aussitôt uriner par-dessus pour marquer son territoire. Les chiens ont hérité d'un sens de l'odorat exceptionnel ; ils enfouissent le nez dans le sol pour y déceler nombre de signes laissés par d'autres chiens. En grattant le sol, le chien laisse aussi sa marque grâce à des molécules odorantes sécrétées entre les doigts.

Les sirènes et autres sons à hautes fréquences excitent les chiens, qui peuvent se mettre à aboyer, à japper ou à hurler en réponse. Tous ces comportements sont ceux du loup sauvage.

Mais le plus intéressant reste que le chien s'attache à son maître et que le lien qui les unit est très proche de celui qui unit les membres de la meute. Ce sont cette loyauté et cette affection qui nous rendent les chiens si chers. Bizarrement, les hommes haïssent les loups depuis des temps immémoriaux, alors que ce sont des comportements de loup qui forment l'essentiel de nos rapports avec notre "meilleur ami".

Articles Récents

Loup de l'Est

Il se trouve que le loup de l'Est est une espèce distincte, même si beaucoup de gens le confondent avec une sous-espèce du loup gris ou du loup rouge. La...

Lire l'article

Le Loup d'Ethiopie

En raison de son apparence physique particulière, le Loup Éthiopien, portant également le nom scientifique "Canis simensis", est souvent pris pour un renard ou un chacal.

Lire l'article

Le loup de l'Himalaya

Le Loup de l'Himalaya, du nom scientifique "Canis himalayensis", est une sous-espèce du loup gris. C'est une espèce assez récente puisqu'elle a été identifiée il y a peu.

Lire l'article

Le loup indien

Le loup indien (Canis indica), portant également le nom scientifique "Canis lupus pallipes" est de couleur rougeâtre ou brun clair. Cela explique en partie pourquoi beaucoup croient qu'il s'agit d'un renard...

Lire l'article

N'hésitez pas à laisser un commentaire