Les Loups-Garous Sont-Ils Réels ?

Les accusations de loup-garou n'étaient pas rares en Europe aux 16e et 17e siècles. L'hystérie du loup-garou et celle de la sorcière se sont en quelque sorte développées en tandem. En effet, certaines personnes étaient même accusées des deux. Ces accusations, ainsi que les aveux et les exécutions qui s'ensuivent, sont souvent politiquement opportunes. Mais parfois, la peur était absolument justifiée, que le danger se cache dans la fourrure d'un loup ou dans les vêtements d'un homme.Avant de nous plonger dans certains exemples réels documentés par l'histoire, répondons d'abord à la vraie question et après avoir lu les histoires, vous pourrez décider ce que vous voulez croire :

Voici quelques faits concernant l'existence des loups-garous.

Le phénomène des loups-garous peut avoir une explication médicale. Prenons l'exemple de Peter le garçon sauvage. En 1725, il a été retrouvé errant nu à quatre pattes dans une forêt allemande. Beaucoup ont pensé qu'il était un loup-garou ou du moins qu'il avait été élevé par des loups.

Peter mangeait avec ses mains et ne pouvait pas parler. Il a finalement été adopté par les cours du roi George I et du roi George II, et a vécu jusqu'à la fin de sa vie comme leur "animal de compagnie" en Angleterre.

Les recherches ont montré que Peter était probablement atteint du syndrome de Pitt-Hopkins, une maladie découverte en 1978 qui entraîne un manque de parole, des crises, des traits faciaux distincts, des difficultés respiratoires et des défis intellectuels.

Les autres conditions médicales qui ont pu encourager la " loup-garou-manie " au cours de l'histoire sont :

- la lycanthropie (un état psychologique rare qui pousse les gens à croire qu'ils se transforment en loup ou en un autre animal)
- l'intoxication alimentaire
- l'hypertrichose (une maladie génétique rare provoquant une croissance excessive des poils)
- rage
- hallucination, probablement causée par des herbes hallucinogènes.

Les worewolfs sont-ils réels

Tout au long des siècles, les gens ont utilisé les loups-garous et d'autres bêtes mythiques pour expliquer l'inexplicable. Aujourd'hui, cependant, la plupart des gens pensent que les loups-garous ne sont rien de plus que des icônes d'horreur de la culture pop, rendues célèbres grâce au film hollywoodien de 1941, l'Homme-loup.

Même aujourd'hui, à l'ère de la technologie et des connaissances illimitées, de nombreuses personnes sont fascinées par les loups-garous et les loups. Si vous êtes l'un d'entre eux, vous pouvez consulter la plus Grande Collection de Vêtements et d'Accessoires de Loup. Pourtant, les loups-garous font l'objet d'un culte, des observations de loups-garous sont signalées chaque année et les légendes de loups-garous continueront probablement à hanter les rêves des gens dans le monde entier.

Le métamorphe en tant que loup-garou

Certaines légendes affirment que les loups-garous changent de forme à volonté en raison d'une malédiction. D'autres affirment qu'ils se sont transformés à l'aide d'une ceinture enchantée ou d'une cape en peau de loup. D'autres encore affirment que les gens deviennent des loups après avoir été griffés ou mordus par un loup-garou.

Dans de nombreuses histoires de loup-garou, une personne ne se transforme en loup que lors de la pleine lune - et cette théorie n'est peut-être pas exagérée. Selon une étude menée à l'hôpital Calvary Mater Newcastle en Australie, la pleine lune fait ressortir la "bête" chez de nombreux humains. L'étude a révélé que sur les 91 incidents de comportement violent et aigu survenus à l'hôpital entre août 2008 et juillet 2009, 23 % se sont produits pendant la pleine lune.

Les patients attaquaient le personnel et affichaient des comportements semblables à ceux des loups, comme mordre, cracher et griffer. Bien que beaucoup d'entre eux aient été sous l'emprise de drogues ou d'alcool à ce moment-là, on ne sait pas pourquoi ils sont devenus intensément violents à la pleine lune.

comment les loup-garous se transforment

La lycanthropie comme condition médicale

Plusieurs troubles médicaux imitent l'apparence des loups-garous et pourraient avoir contribué aux anciennes croyances sur leur existence. L'une de ces affections est l'hypertrichose, qui se traduit par des poils anormalement longs sur le corps et le visage. La porphyrie est une maladie qui entraîne une sensibilité extrême à la lumière et les patients ne peuvent quitter leur maison que la nuit. Les crises d'épilepsie et l'anxiété ont également contribué aux croyances. Aucune de ces conditions médicales ne pouvait transformer quelqu'un en loup-garou, mais il y a des siècles, de telles conditions étaient rares et les personnes concernées étaient considérées comme des humains extraordinaires. L'existence de la magie noire a renforcé la croyance selon laquelle ces personnes étaient maudites et pouvaient se transformer en loups-garous.

Voici quelques-unes des histoires les plus réalistes de l'histoire mentionnant l'existence du loup-garou.

1. Les loups-garous infâmes

De nombreux prétendus loups-garous des siècles passés étaient en fait des tueurs en série, et la France en a eu sa part. En 1521, les Français Pierre Burgot et Michel Verdun auraient juré fidélité au diable et prétendu posséder un onguent qui les transformait en loups. Après avoir avoué le meurtre brutal de plusieurs enfants, ils ont tous deux été brûlés sur le bûcher. (Le bûcher était considéré comme l'un des rares moyens de tuer un loup-garou).

Giles Garnier, connu sous le nom de "loup-garou de Dole", était un autre Français du XVIe siècle dont le titre de gloire était également un onguent aux capacités de transformation en loup. Selon la légende, en tant que loup, il tuait vicieusement des enfants et les mangeait. Lui aussi a été brûlé sur le bûcher pour ses crimes monstrueux.

On peut se demander si Burgot, Verdun ou Garnier étaient des malades mentaux, s'ils agissaient sous l'influence d'une substance hallucinogène ou s'ils étaient simplement des tueurs de sang-froid. Mais cela n'avait probablement pas d'importance pour les Européens superstitieux du 16e siècle. Pour eux, des crimes aussi odieux ne pouvaient être commis que par une bête horrible telle que le loup-garou.

Histoires vraies de loup-garou

2. Le loup-garou d'Allariz

Largement considéré comme le tout premier tueur en série d'Espagne, Manuel Blanco Romasanta est inhabituel pour un loup-garou, opérant à la fin du milieu du 19ème siècle.

En fait, Romasanta était un cas inhabituel à bien des égards. Né en 1809, il a été élevé comme une fille jusqu'à l'âge de six ans environ, âge auquel les médecins ont découvert qu'il était de sexe masculin. Il a grandi, s'est marié et a travaillé comme tailleur. À la mort de sa femme, en 1833, il se lance dans le commerce ambulant et guide également des voyageurs en Espagne et au Portugal.

Son premier meurtre connu est celui de Vicente Fernández, le gendarme de León. Fernández a été retrouvé mort en 1844 après avoir tenté de recouvrer une dette de Romasanta. Plutôt que de faire face à la loi, Romasanta s'est enfui au Portugal.

Pendant cette période, il a assassiné plusieurs personnes qui l'avaient engagé comme guide. Ce n'était pas un homme rusé. On a remarqué que Romasanta vendait leurs vêtements, et des rumeurs ont commencé à circuler selon lesquelles il vendait du savon fait avec de la graisse humaine. Une plainte a été déposée et Romasanta a été arrêté.

Il a avoué 13 meurtres, mais c'est là que ça devient louche. Il a dit qu'il avait été maudit par la lycanthropie. Mais lorsqu'on lui a demandé de démontrer ses capacités de transformation, Romasanta a déclaré que la malédiction était passée et qu'il n'était plus affligé.

Il a en fait été acquitté de quatre des décès. Ceux-ci, selon l'examen médico-légal, avaient été commis par de vrais loups. En revanche, il a été reconnu coupable des autres. Un examen phrénologique de Romasanta par des médecins a déterminé qu'il avait inventé sa "malédiction", et il a été condamné à mort. Cette peine fut commuée en emprisonnement à vie à la demande d'un hypnotiseur français, qui pensait que Romasanta souffrait d'un délire et demanda un sursis afin de pouvoir étudier l'homme.

Un journal de 1863 rapporte que Romasanta est décédé cette année-là en prison d'un cancer de l'estomac.

Où trouver un warewolves

3. Le loup-garou de Bedburg

Peter Stubbe, un riche fermier du XVe siècle à Bedburg, en Allemagne, est peut-être le loup-garou le plus célèbre de tous. Selon le folklore, il se transformait la nuit en une créature semblable à un loup et dévorait de nombreux citoyens de Bedburg.

Peter a fini par être tenu pour responsable de ces meurtres horribles après avoir été acculé par des chasseurs qui affirmaient l'avoir vu passer de la forme d'un loup à celle d'un humain. Il a été exécuté de manière macabre après avoir avoué sous la torture avoir sauvagement tué des animaux, des hommes, des femmes et des enfants et avoir mangé leurs restes. Il a également déclaré posséder une ceinture enchantée qui lui donnait le pouvoir de se transformer en loup à volonté. Comme on pouvait s'y attendre, cette ceinture n'a jamais été retrouvée.

La culpabilité de Peter est controversée car certains pensent qu'il n'était pas un tueur mais la victime d'une chasse aux sorcières politique - ou peut-être d'une chasse aux loups-garous. Quoi qu'il en soit, les circonstances entourant sa vie et sa mort ont alimenté les craintes répandues à l'époque que les loups-garous soient en liberté.

Articles Récents

Le loup d'Abyssinie

Le loup d'Abyssinie représente malheureusement l'une des espèces de canidés les plus menacées au monde. Il est également connu sous le nom de...

Lire l'article

N'hésitez pas à laisser un commentaire